Monthly Archives: juin 2014

Comment faire un selfie crowdfuning ?

Comme vous le savez, ou alors vous étiez en Alaska ces deux derniers mois, j’ai essayé de financer ma première exposition solo via un site de crowdfunding, Ulule.

Comme vous le savez ce fût, comme dirait les ados de la maison, un epic fail…

Comme je suis du genre ultra breton, entendez ultra têtu, j’ai décidé de ne pas baisser les bras, de revoir mon budget et mes ambitions un peu à la baisse, et de relancer cette souscription nationale via mon propre site, ici quoi.

Rooms-afficheROOMS, ma première exposition solo, le come-back du retour du photographe têtu

Pour se faire j’ai créé un compte Paypal exclusivement à cette intention et j’ai ouvert une boutique pour remettre en place les contreparties initialement proposées chez ulule (y a de petites différences dû au changement de budget).

Vous pouvez donc toujours participer, en parler, souscrire, questionner à propos de ce projet.

Tout ce que vous voulez savoir sur l’exposition en attendant est ici : TOUT CE QUE VOUS VOULEZ SAVOIR SUR L’EXPO

Et si vous sentez l’irrésistible envie de profitez de superbes contreparties (à des prix bien inférieurs à leur valeur) tout en soutenant mon travail artistique c’est ici que ca se passe: ROOMS, LA BOUTIQUE

De nouveau un grand merci à ceux qui  me suivent ici, de soutenir mon travail et de faire en sorte que je ne subisse pas un deuxième Epic fail de suite, ca craindrait trop.

Posted in Uncategorized

Une série, alone in babylone

C’est compliqué une série photographique, les fils qui mènent à son émergence sont loin d’être évident.

Compliqué de sentir la matière qui fera qu’une série aura la consistance suffisante pour exister, voir pour être le sujet d’une exposition, d’un livre.

Compliqué d’avoir la constance et la créativité pour assurer sa durée, pour ne pas la laisser doucement décliné et sombrer dans le désintéressement.

Je ne sais pas comment est née  ma série Alone in Babylone, au début il n’y avait que des photos de voyage, puis un personnage (ma chérie pour commencer) qui semblait là, absorber par l’énormité de son environnement. La récurrence de cette vision a fait naitre l’idée d’une série, je laisse le soin au spectateur d’y voir une signification particulière, je n’ai pas envie particulièrement de creuser derrière la première intuition.

Au cours de mon nouveau passage au Maroc j’ai donc cette fois ci regarder mon environnement avec une double vision, la même curiosité naïve que j’essaye d’avoir en toute circonstance mais aussi l’idée de chercher quelques images pour compléter ma série. Voici deux images issu de ce voyage. J’espère qu’elles rejoignent leurs consoeurs avec honneur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Posted in Uncategorized